J’adresse ce test de Red Faction Guerilla, en mode Open World et TPS, aux fervents adeptes de la révolution sur console. Il s’agit d’une version remastered du fameux jeu d’action situé sur la planète Mars.

Un aperçu de la trame de la version 2018 de Red Faction Guerilla

La résistance est toujours de mise pour parvenir à la victoire finale. Alec Mason en est toujours intimement convaincu.

La Red Faction et Parker sont toujours omniprésents 50 ans après le premier titre de l’œuvre. Les martiens restent opprimés et privés de leurs droits de citoyen.

Le pouvoir absolu de la compagnie Ultor Corporation a disparu. La dictature militaire a pris sa succession à travers l’EDF ou Earth Defense Force qui pèse de tout son poids pour tyranniser le peuple de la Planète Rouge.

La vue à la première personne est remplacée par un TPS démolisseur dans cet opus où la révolte est prête à reprendre ses droits. Retrouvez l’ambiance de Red Faction en consultant code xbox live

Un open world époustouflant avec la Guerilla de Red Faction

Ce 3ème épisode de THQ Nordic a bénéficié du développement de Volition. La franchise a fait appel au geo-mod afin d’optimiser les aficionados de la démolition tous azimuts.

Red Faction Guerilla offre des possibilités de destruction massive sur les troupes de la puissante EDF. Si les gamers s’en donnent à cœur joie pour tout détruire sur leur passage, quelques manquements persistent.

Les environnements sont insipides, notamment au niveau des missions répétitives. De plus, la conduite des véhicules n’est pas particulièrement transcendante.

Un remastered plutôt mitigé dans l’ensemble

Même si un remaster n’évoque pas de remaniement général, cette version de Red Faction Guerilla ne déroge pas à la règle. THQ Nordic mise uniquement sur une révision graphique pour correspondre aux standards actuels.

Les graphismes sont plus affinés au niveau du rendu des ombres et des textures, ainsi que de la lumière. Le titre propose des cinématiques imprécises et brouillonnes qui amoindrissent la qualité de l’intrigue.

Les temps de chargement sont longs pour un framerate plutôt instable. L’expérience Red Faction Guerilla dispose de contenus supplémentaires avec les packs Smasher et Multiplayer.

Le DLC inclut les Démons des Badlands.

Les atouts et les faiblesses de Red Faction Guerilla Remastered

Le jeu est disponible sur X box One en 60 FPS. L’affichage de l’opus est en 4K avec une refonte graphique réussie.

La révolution sur Mars est bien représentée par les démolitions maximales. Les contenus additionnels sont les bienvenus.

Toutefois, Red Faction n’est pas réellement sublimé à cause d’actions redondantes et des environnements sans saveur. Pour plus de détails sur la révolution de Red Faction, rendez-vous à cette adresse.

 

Crédit Photo : essentielactu.com & theinsatiablegamer.com

Etre à l’heure pour un tournoi sur Clash of Clan, pas de souci ! Sur Boom beach no problemo ! Sur Heartstone sans problème ! Par contre me lever à l’heure le matin, c’est une autre histoire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *