Amateurs de jeux en monde ouvert, je vous emmène dans l’univers d’un game de survie RPG : Smoke and Sacrifice. Le développeur, basé à Londres, annonce la sortie du titre sur PC pour le 31 mai 2018.

Solar Snail Games présente un RPG narratif qui réunit l’artisanat et l’exploitation des écosystèmes vivants.

Un univers sombre et riche en secrets

Dans Smoke and Sacrifice, le gamer incarne une mère qui se nomme Sachi. Englobée dans une terre glaciale, elle est la dernière détentrice de la seule parcelle fertile.

Cet oasis exceptionnel doit son existence à l’Arbre du Soleil rayonnant. Cette plante fabuleuse représente l’unique source lumineuse depuis la disparition du premier soleil.

Selon les lois implacables de sa tribu, les femmes doivent sacrifier leur premier né. Après cet abandon, Sachi est confrontée à une quête qui alterne combat et survie dans une aventure steampunk fantastique.

Toujours à l’affût, Sachi va évoluer dans un souterrain glauque et enfumé. Une fumée ultra-présente menace à la fois sa vie et sa mémoire.

En progressant, Sachi va tomber sur un secret encore plus opaque concernant son fils. Des Informations surprenantes sont assurées en lisant ceci.

Un RPG narratif indépendant et efficace

Le RPG Smoke and Sacrifice sort du lot avec une aventure entièrement peint à la main. Chaque intervenant raconte son histoire spécifique.

Le jeu puise son inspiration dans le monde d’animation de Ghibli. Au niveau du système de jeu, Smoke and Sacrifice applique le concept « die & retry » pour la survie.

Quant à la sauvegarde, elle est réservée aux zones d’avant-poste. Smoke and Sacrifice peut être classé entre Terraria et Don’t Starve.

Ce jeu RPG requiert des équipements spéciaux pour avancer dans plusieurs endroits. Le gamer va à la rencontre de marécages aux pièges multiples.

En suivant la trame de cette quête étrange, le joueur est obligé d’explorer des zones inconnues et inquiétantes. Le jeu évoque en permanence le cercle infernal du cycle du jour et de la nuit.

Une réussite en matière de création

Ce qui distingue Smoke and Sacrifice, c’est la présence forte d’une aventure qui dispose d’un début et d’une fin. Le craft alterne combat et exploration. L’action se transforme progressivement pour gagner en puissance.

Les images de cet opus, qui reprend les mécaniques d’un « Don’t Starve », sont en 2D/3D. C’est un format d’image qui correspond idéalement à ce type de jeu de survie.

Ce steampunk excellent renferme un monde bien pensé, un design étudié, une technique de rêve. Le principal atout de Smoke and Sacrifice reste sa grande jouabilité sur tout type de plateforme.

Pour tout connaître de ce jeu envoûtant, rendez-vous à cette adresse.

 

Crédit Photo : solarsailgames.com & rampaga.ru

Etre à l’heure pour un tournoi sur Clash of Clan, pas de souci ! Sur Boom beach no problemo ! Sur Heartstone sans problème ! Par contre me lever à l’heure le matin, c’est une autre histoire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *