Nouveau sur Netflix : “Self Made : D’après la vie de Madam C.J. Walker”, première Afro-Américaine devenue millionnaire

Annonces:

La comédienne Octavia Spencer poursuit son ascension dans l’univers télévisuel en occupant le premier rôle dans une mini-série désormais disponible sur Netflix : “Self Made : D’après la vie de Madam C.J. Walker”. L’intégralité de cette série, disponible depuis vendredi 20 mars, retrace le parcours hors norme de Madam C.J. Walker, la première femme afro-américaine devenue millionnaire en brisant les barrières raciales.

Actuellement à l’affiche de “Truth Be Old”, série produite pour Apple+, l’actrice Octavia Spencer se forge une place remarquée dans l’univers de la série télévisée en tenant le premier rôle de la mini-série “Self Made : D’après la vie de Madam C.J. Walker”. Produite pour le compte de Netflix et diffusée depuis vendredi 20 mars 2020 sur la plateforme, l’intégralité de la série est consacrée à la vie extraordinaire de Madam C.J.

Walker, première Afro-Américaine parvenue à fonder un empire et devenir millionnaire, dans une Amérique raciste. En son temps, sa fortune fut ainsi estimée à $600,000, soit à peu près l’équivalent de $8.8 millions de nos jours ; c’est dire si Madam C.J. Walker avait de l’ambition !

L’histoire incroyable de Madam C.J. Walker, première Afro-Américaine à être parvenue à fonder un empire

La série, qui comprend seulement 4 épisodes, est une adaptation de la biographie écrite par A’Lelia Bundles : “On Her Own Ground”. “Self Made : D’après la vie de Madam C.J. Walker” nous raconte ainsi l’incroyable histoire vraie de la première Afro-Américaine ayant réussi à bâtir un véritable empire en brisant des barrières dans une Amérique raciste, sexiste et puritaine.

Cette série, inspirée d’une histoire réelle, retrace le parcours hors norme d’une blanchisseuse sans le sou, prête à tout pour réussir à vendre des soins capillaires pour les femmes noires. C.J. Walker se confronte alors à une réalité brutale, teintée de racisme et de misogynie. Mais, grâce à son caractère tenace et sa force de persuasion, Walker parvient à s’assurer le soutien d’hommes d’affaires noirs locaux, ainsi que du célèbre Booker, T. Washington. Elle parvient à ouvrir sa propre usine de soins capillaires pour cheveux crépus et voit alors son rêve se réaliser ! Par la suite, les projets ambitieux de Sarah la mènent jusqu’à New York, où elle devra faire face à une série de trahisons qui mettront en péril ses premiers succès. Madam C.J. Walker fera également face à plusieurs coups durs, dont des problèmes de santé, une tragédie personnelle et des grèves, la poussant à prendre de nouvelles décisions dans sa vie.

Walker est ainsi parvenue à surmonter bien des préjugés, notamment raciaux et sexistes, pour construire sa fortune, basée sur un empire ayant littéralement révolutionné l’univers des soins capillaires pour les femmes noires. Pour ce faire, Madam C.J. Walker a dû également surmonter plusieurs trahisons personnelles et rivalités commerciales, grâce à un caractère bien trempé et une détermination exceptionnelle.

Un casting parfait

“Self Made : D’après la vie de Madam C.J. Walker”, permet à la comédienne Octavia Spencer d’exceller dans le rôle-titre, accompagnée d’autres acteurs tout aussi talentueux : Carmen Ejogo, Tiffany Haddish, Blair Underwood, Garrett Morris, Zahra Bentham, Kevin Carroll, Bill Bellamy et Mouna Traoré.

Une mini-série qui se regarde d’une traite tant elle est passionnante !

About the Author

Marine F.

Hey, je suis une accro du portable ! Je suis toujours sur 5 à 6 jeux en même temps. J'affectionne les jeux sociaux, où je peux rencontrer et affronter d'autres joueurs, à l'autre bout de la planète. Je me sens moins seule du coup dans ma petite ville :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *