Je ne sais pas si le choix de la chaîne culturelle ARTE pour le street art est un acte judicieux. ARTE considère que désormais le graffiti constitue un art urbain reconnu.

La chaîne souhaite promouvoir les tags à travers un jeu ludique nommé Vandals.

Un soft sans fil historique avec Vandals

ARTE cible la promotion de la culture du tag de manière amusante avec le puzzle-game. Trois développeurs ont travaillé sur l’opus.

Il s’agit de Cosmografik, de Novelab et Ex Nihilo. Ce puzzle-game inspiré de Deus Ex Go est actuellement disponible sur les plateformes iOS et Android ainsi que sur PC.

Il s’agit d’un soft qui ne contient aucun fil historique. Les faits se déroulent dans plusieurs endroits.

Les composantes du jeu puzzle-game Vandals

Vandals est un jeu d’infiltration tour par tour pour Smartphone et PC. Le joueur évolue dans 5 villes majeures pour effectuer les tags.

Ces villes incluent Paris, New York, Berlin, Sao Paulo et Tokyo. Les artistes de rue sont chargés de repérer des murs à recouvrir.

Le gamer explore les œuvres et les artistes les plus tendances. Vandals intègre 60 casse-têtes, 40 fiches documentaires et 18 trophées qu’on doit débloquer.

Les fiches documentaires traitent de la progression du graffiti depuis son avènement. Découvrez tout sur Vandals en consultant cette adresse.

Le système de jeu de Vandals

Sur Vandals, le gamer évolue point par point. L’objectif de chaque niveau consiste à créer un tag sur un espace.

Ensuite, il faut aller vers un point d’extraction. Entretemps, le joueur doit tout faire pour contourner les policiers qui veillent au grain.

Le gamer peut compter sur plusieurs outils et méthodes. Il peut siffler, lancer des bouteilles, faire appel aux grillages.

Les faiblesses de Vandals au niveau des mécaniques de base

Les mécaniques ne connaissent aucune évolution. Après seulement 20 minutes de jeu, les mécaniques se répètent.

Les puzzles demeurent intéressants mais ils sont faciles à résoudre. La maniabilité se fait encore à l’aide d’une souris au niveau des interactions avec les objets et le personnage.

Quant à l’ambiance sonore, elle est quasi-banale et insignifiante.

Le résultat du test concernant Vandals

Le jeu Vandals semble s’adresser prioritairement aux mobiles iOS et Android. La version PC n’est pas tellement convaincante.

Néanmoins, l’histoire du street art et les infos sur les artistes de l’art urbain sont intéressants. Le soft demeure accessible pour un coût équivalent à 4,50 €.

La patte graphique de Vandals est une réussite. Plongez-vous dans l’univers du street art en consultant ceci.

 

Crédit Photo : pinterest.com & youtube.com

Etre à l’heure pour un tournoi sur Clash of Clan, pas de souci ! Sur Boom beach no problemo ! Sur Heartstone sans problème ! Par contre me lever à l’heure le matin, c’est une autre histoire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *