Mort d’Albert Uderzo : Astérix et Obélix sont orphelins

Astérix et Obélix

Alors que le coronavirus prend une ampleur conséquente en France, nous nous questionnons sur la mort d’Albert Uderzo. Pour les fans de la bande dessinée, il s’agit d’une très mauvaise nouvelle puisque le dessinateur est décédé à l’âge de 92 ans. Il avait pu donner vie à ces deux personnages emblématiques de la Bretagne qui luttaient contre l’invasion de Rome. Grâce à cette BD, de nombreux enfants ont pu en apprendre un peu plus sur les conflits, la géographie et quelques films ont également vu le jour. Il ne s’agit pas d’une rumeur puisqu’elle a été confirmée par l’AFP qui dévoile une note de la famille sur Twitter.

Quel sera le futur d’Astérix et Obélix ?

Pour l’instant, la potion magique ne suffira pas pour sécher les larmes, car les deux personnages sont orphelins. Ils ont perdu leur papa à savoir Albert Uderzo qui est décédé à l’âge de 92 ans. Actuellement, nous n’avons pas d’informations précises concernant son décès, mais le coronavirus n’est pas forcément à l’origine de ce fait divers. En effet, le dessinateur était tout de même âgé de 92 ans. De plus, le gendre a pu donner quelques détails pour éviter toutes les rumeurs ainsi que les spéculations. Depuis quelques semaines, Albert Uderzo était très fatigué, il a donc succombé à une crise cardiaque qui n’a aucun lien avec le coronavirus.

  • Le dessinateur d’Astérix et Obélix est donc mort dans son sommeil et chez lui.
  • Difficile de ne pas connaître Albert Uderzo puisque son nom est présent sur toutes les pochettes de cette bande dessinée.
  • Il avait donné vie à ces deux personnages emblématiques aux côtés de René Goscinny il y a de nombreuses années.
  • Pour rappel, Astérix est l’une des BD les plus connues en France, mais également dans le reste du monde.

Alors que le confinement prend de l’ampleur en France, ce sera l’occasion de se replonger dans quelques albums ou de regarder au plus vite les films et les dessins animés. En effet, ces contenus sont idéaux pour occuper les enfants qui ont sans doute des difficultés pour s’occuper.

La naissance d’Astérix et Obélix

La bande dessinée est assez ancienne puisqu’elle a pu voir le jour le 29 Octobre 1959, elle a donc pu accompagner au cours des dernières décennies de nombreuses générations. Les adultes, les seniors et les enfants sont nombreux à avoir été bercés avec ces Gaulois qui tentent de lutter contre les Romains. En effet, ce petit village ne se laisse pas abattre et grâce à la potion magique, ils peuvent clairement éviter les invasions de ce peuple, dont la crainte grandie à chaque fois qu’il effectue quelques mètres.

Pour rappel, vous êtes plongé grâce à Albert Uderzo en 50 av J.-C, l’histoire se déroule peu après la conquête romaine, mais Astérix et Obélix résistent comme ils peuvent tout en s’amusant dans la joie et la bonne humeur. Vous avez d’un côté Astérix dont le caractère est très stratégique, il est toujours de bons conseils et ses avis sont souvent très pertinents. En face, il y a Obélix avec son fidèle Idéfix, il veut absolument manger et manger tout au long de la journée des sangliers et surtout, il a un regard attiré par la potion magique. Comme il est tombé dans la marmite alors qu’il était encore un jeu enfant, le chef du village ne le laisse pas boire.

Avec la disparition d’Albert Uderzo, c’est une partie de notre enfance qui disparaît et nous sommes également des orphelins. Malgré le décès du dessinateur, il y a de grandes chances pour que la BD puisse continuer dans les meilleures conditions au même titre que les films qui ne sont pas de la même qualité.

About the Author

Larcher Jennifer

Retrouvez régulièrement mes articles dédiés aux séries. Passionnée de cinéma et de ces contenus, je vous propose des exclusivités qui pourront transformer votre quotidien. Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *