Coronavirus : la Chine a trouvé un vaccin, des volontaires appelés

Recherche vaccin
Annonces:

Après les États-Unis et les recherches prometteuses dans le sud de la France, c’est au tour de la Chine de se retrouver sur le devant de la scène. Un vaccin aurait été trouvé et le pays cherche désormais des volontaires pour entreprendre un test. Dans quelques mois, le vaccin pourrait être proposé à tous pour se prémunir à 100 % de ce virus qui ne cesse de tuer des personnes de tous les âges. Voici ce que nous avons pu rassembler comme informations sur le sujet.

Les premières injections réalisées en Chine

Tout semble aller très vite pour le coronavirus, que ce soit la recherche d’un traitement ou la propagation du Covid-19. Alors que la Chine a malheureusement été battue par l’Italie pour le nombre de morts, elle ne baisse pas les bras pour autant. Elle souhaite proposer au plus vite un vaccin et les premiers tests ont été réalisés. La France a commandé une étude concernant un traitement contre le paludisme qui aurait des vertus pour lutter contre le coronavirus. Strasbourg a également rejoint une étude pour la recherche d’un traitement, les résultats devraient être connus dans quelques semaines.

  • Les volontaires sont appelés à se présenter en Chine, ceux qui ont répondu sont originaires de Wuhan.
  • Les premières injections du vaccin ont été administrées le 20 Mars dernier.
  • Il s’agit du premier essai clinique alors que d’autres pays ont lancé des investigations comme les États-Unis et l’Allemagne.
  • Trois groupes ont été réalisés avec 108 personnes selon les déclarations du Global Times.
  • Cette épidémie montre que les laboratoires et les pays sont très investis dans la recherche de solutions.
  • Les sujets sont âgés entre 18 et 60 ans, car rappelons-le, le coronavirus peut toucher tout le monde avec des conséquences plus ou moins graves.

Les autorités compétentes ont donné leur aval alors que le coronavirus est connu depuis le mois de Décembre dernier, mais il s’est présenté aux portes de l’Europe entre Février et Mars. La Chine n’est pas la seule à chercher un vaccin pour se prémunir du Covid-19 puisque Donald Trump est aussi très investi dans cette tâche.

Une course contre la montre !

Le coronavirus ne cesse de se propager et il s’agit d’une épidémie qui touche toutes les générations et tous les pays. Ils se livrent donc une guerre sans merci à coups d’éprouvettes et de boîtes de Petri pour tenter de trouver au plus vite un vaccin et un traitement qui sera administré plus rapidement. En effet, il faudra sans doute attendre près de 12 mois pour que le vaccin soit opérationnel alors que les traitements pourront être disponibles dans les prochaines semaines. La Chine ne veut absolument pas perdre cette guerre puisqu’elle a été au coeur de vives polémiques puisque l’épidémie est partie de ce pays. L’enjeu est donc colossal pour ce pays, mais également pour l’industrie pharmaceutique.

  • Les laboratoires qui auront dans leur poche le vaccin et le traitement pourront sans doute amasser une fortune.
  • Le coronavirus est au coeur d’une vive polémique alors que des milliers de morts sont au rendez-vous.
  • Près de 14000 individus ont perdu la vie selon les derniers relevés.
  • La polémique ne cesse d’enfler dans le monde entier.

Il faut savoir que la Chine est pointée du doigt à cause de son alimentation, car celle rythmée par la chauve-souris et le pangolin serait à l’origine de la propagation du virus dans le monde entier. Donald Trump n’a pas hésité à spécifier qu’il s’agissait d’un virus chinois. Pour tenter de redresser la barre, la Chine se doit de trouver en premier le traitement. Elle a toutefois été saluée pour son attitude exemplaire et son obéissance, cela a été important pour la lutte contre le virus.

About the Author

Larcher Jennifer

Retrouvez régulièrement mes articles dédiés aux séries. Passionnée de cinéma et de ces contenus, je vous propose des exclusivités qui pourront transformer votre quotidien. Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *